Commune de Paris est un label dédié aux hommes, créé par Alexandre Maïsetti il y a plus de 6 ans. Ce vestiaire masculin, parisien et décontracté chic, joue chaque saison sur une forme de poésie révolutionnaire en invitant des illustrateurs sur le thème de la Commune de Paris.


www.communedeparis1871.fr

Comment avez-vous commencé votre projet ?

Nous avons débuté notre réflexion en 2008. L’idée était de lancer une marque pour homme et des accessoires, avec une forte identité graphique. Nous souhaitions un nom de marque fort, très identitaire. La référence historique COMMUNE DE PARIS nous a permis de fixer un guide, aussi bien créatif que dans nos choix de fournisseurs ou collaborations artistiques. Pour notre première collection, nous avions lancé une vingtaine de pièces, financée par nos fonds propres.

Comment décrivez-vous votre marque, votre label aujourd’hui ?

Après 7 ans et 14 collections, COMMUNE DE PARIS s’est installé dans le paysage de la mode contemporaine. Nous offrons maintenant à l’homme urbain un vestiaire complet, créatif et curieux. Nos forces se situent dans notre esthétique générale, aussi bien nos silhouettes que nos supports de communication, et notre nom, très parisien, emprunt de poésie révolutionnaire.

Quelle est votre vision de la mode ?

Notre mode est celle de la rue, celle que l’on porte. Des vêtements de qualité, bien conçus, confortables. Notre vestiaire alterne des pièces sobres, chics et d’autres plus graphiques, moins consensuelles. Une mode bien faite, simple, sans artifice, et avec un peu de sens.

Qu’est ce qui vous inspire, qui vous touche ?

La musique, la peinture, toute période confondue. L’art en général, dans toute son histoire. On peut s’inspirer d’une vieille photo de voyous du début du 20è siècle, comme des designs modernes d’Ettore Sottsass. Nous aimons bien mixer les époques, se réapproprier d’anciennes tendances, déformer l’histoire.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Aalto
Jour / né