Vêtements étudie, examine et redéfinit l'essence de la mode en créant des vêtements qui donnent à ceux qui les portent la liberté de créer leur propre expression. Les pièces ne racontent pas d'histoires mais elles proposent une nouvelle garde-robe qui permet de mélanger facilement le nouveau et l'ancien pour promouvoir un style personnel plus qu'un uniforme de mode.

Vêtements s'inspire du vestiaire masculin, avec le tailoring comme point central. Le cœur de la marque s'articule autour des rapports entre les vêtements, le corps et l'attitude. Les références au streetwear se retrouvent dans les proportions, les silhouettes et les matières utilisées.

vetementswebsite.com

Que voulais-tu devenir quand tu étais enfant ?

Créateur de mode

Comment as-tu commencé ?

En regardant ma grand-mère et ma mère s’habiller et en dessinant des robes assez vilaines

Comment te décris-tu ?

Je ne me décris pas.

Comment travailles-tu en équipe ?

Le débat, la discussion, l’analyse, la bagarre et la fête. Tout est question d’efficacité et d'équilibre.

Quelle est ta vision de la mode ? Que doivent dire tes produits ?

Nous voulons qu’ils restent silencieux et qu’on les porte et qu’on les apprécie tout simplement !

Qu'est-ce qui t'inspire, qui t'émeut?

Les gens, la différence entre les gens et à quel point chacun de nous peut être individuel et unique.

Comment décris-tu ta marque?

Ce sont des vêtements.

Quel aspect de ta vie influence le plus tes créations?

Le présent !

Le voyage est-il une part importante de ton processus créatif ?

Je souhaiterais voyager plus, mais après tout, il y a internet.

Quel est le dernier lieu qui t'ait vraiment fasciné?

Mon lit

As-tu créé ta marque par instinct ?

Sans aucun doute, l’existence de Vêtements provient d'un mélange d’instinct et d'authenticité.

Quel est l’enjeu principal pour ta marque aujourd’hui?

La trésorerie et le centre de production.

Quel était le diagnostic de l'IFM sur la gestion de ta marque

Positif ?

Sur quels aspects l’IFM t'a-t'il aidé ?

Les stratégies de communication et commerciales.

Comment te vois-tu dans 5 ou 10 ans ?

Dans un lieu heureux en train de faire ce que j’adore et entouré de personnes que j’aime.

Envisagerais-tu de travailler pour d’autres marques ?

Cela dépend de la marque, pourquoi pas, tant que c'est passionnant et que je peux y apporter quelque chose.

Un conseil à partager avec de jeunes créateurs qui rêvent de lancer leur propre marque ?

Soyez sûr que vous y croyez et que vous le voulez vraiment et puis foncez, rien ne peut vous arrêter.

Quelques derniers mots ou un message aux investisseurs ou acheteurs potentiels que tu aimerais formuler ?

Faites l'amour, pas la guerre !

Raphaëlla Riboud
Apologie